La série Formes

La série Formes dont la première occurrence eut lieu en 1999 fut en quelque sorte l’école des fondateurs de Rhizome. À travers cinq grands chantiers, Marc Doucet, Yannick Renaud et Simon Dumas ont respectivement commencé à acquérir les bases des métiers de concepteur sonore, d’éclairagiste et de metteur en scène. 
Parmi les acolytes de ces débuts, on comptait aussi le vidéaste Éric Proulx et la scénographe Élise Dubé. 
De 1999 à 2003, cinq éditions de Formes eurent lieu, le point culminant étant Formes 5 — La puissance des lieux, objet étrange et fascinant se situant entre science-fiction, théâtre et cinéma. 
À l’époque, Rhizome s’appelait Diffusion Encore Cadre.
Voici ce qu’en disait Simon Dumas, cofondateur avec Marc Doucet, en 2001, l’année de Formes 3 :
Formes est un lieu de convergence, un espace de création rassemblant depuis trois ans de plus en plus d’artistes. Des gens généreux donnant temps et talent pour que se réalise ce projet, pour que se déploie, à partir des textes de nos auteurs invités, cet univers conçu en éprouvette. Les éprouvettes ce sont bien entendu nos boîtes crâniennes dans lesquelles tournoie la question des liens et des frontières entre multimédia et littérature.
Partis d’un principe de libre association des images et des mots, de la volonté de créer un espace où se heurteraient la force évocatrice des vers et celle des arts multidisciplinaires, nous avons voulu en arriver cette année à un multimédia «pensé et apprivoisé» tirant ses racines des textes mêmes.