Les Petits villages – Petits métrages

Une série de six petits métrages réalisés par des poètes

(avec un peu d’aide)

En 2005, Bertrand Laverdure et son collectif de poètes « petits villageois » se sont associés à Rhizome pour donner un second souffle à ce qu’il est convenu d’appeler l’Aventure éditoriale Petits Villages. Cette aventure consistait, pour des poètes, à séjourner dans un petit village du Québec pour y écrire un livre de poésie inspiré par les lieux et les gens qui y habitent. Ce second souffle, ce fut une seconde incursion créatrice des poètes dans leur village. Cette fois, accompagnés de Rhizome, ils ont réalisé un tournage.

Résultat : six courts métrages d’art.

Nous sommes toujours à 93 km de quelque part

Nous sommes toujours à 93 km de quelque part de Thierry Dimanche 
Ruisseau-à-Rebours (Rivière-à-Claude)
Il y eut un recueil à rebours sur les ruisseaux de là-bas, puis il y eut retour à Ruisseau-à-Rebours avec une caméra dont on apprendrait à se servir, apprentissage vite voué à devenir fin en soi. Le temps et l’espace eux-mêmes sont souvent des entités maladroites, or il convient de les surprendre en peignoir ou en d’étranges sous-vêtements. 

Taxi dancer

Taxi dancer de Jean-Éric Riopel
Harrington Harbour et Chevery
Des poèmes prennent formes à l’occasion d’un voyage sur la Basse-Côte-Nord. On peut voir le relief du village insulaire d’Harrington Harbour et du village côtier de Chevery se muer en paysages intérieurs et en fresque historique, sous l’œil du poète qui, convié à une solitude exceptionnelle, guide les mots à travers cette terre sauvage.

Traité du paysage

Traité du paysage d’André Roy 
Saint-Joseph-de-la-Rive
Saint-Joseph-de-la-Rive, du matin jusqu’au soir. Des rues, des maisons, des arbres, la rive, le fleuve, les bateaux. Puis une voix, celle d’André Roy, qui lit des poèmes extraits de son livre Traité du paysage. Des images à entendre, une voix à voir, et les paysages qui deviennent la matière vive de cette poésie nous permettant de penser le territoire, l’espace québécois.

L’homme au stylo gel

L’homme au stylo gel de Bertrand Laverdure
Sainte-Rose-du-Nord
Chaque personne est un reportage, chaque gentilé est une métaphore. Il m’a fallu transposer et déchiffrer, ordonner et faire lire la vie et les mythes des Roserains. Trois Amérindiennes ont découvert l’emplacement des trois anses, trois oublis sous la voûte bleue. Sainte-Rose-du-Nord s’appelait « La descente des femmes » à l’origine. J’ai tenté de renommer le village, de mettre à jour une nouvelle « Cité des femmes ».

Petite drave

Petite drave de Corinne Larochelle
Grandes-Piles et Saint-Roch-de-Mékinac
Le flottage du bois sur la rivière Saint-Maurice a cessé en 1996. Petite drave propose un regard poétique sur un métier disparu en associant des images récentes de la région à des images d’archives qui témoignent d’une époque révolue.

Diligence

Diligence d’Élise Turcotte 
de Pike River à Beebe Plain
Poème visuel, Diligence nous entraîne sur les traces d’une voyageuse occupée à cueillir les grains d’un chapelet de hameaux dispersés dans la vallée du Missisquoi. Nous sommes en zone frontalière, entre paysages fixes et routes brumeuses, et nous tissons les fils d’une histoire remplie de fantômes, de vieux cimetières, d’arbres mélancoliques et de mots chevauchant le passé et le présent.

Crédits et partenaires

Production :
Rhizome et le collectif poétique Petits villageois

Réalisation :
Simon Dumas

Textes :
Thierry Dimanche, Corinne Larochelle, Bertrand Laverdure, Jean-Éric Riopel, André Roy et Élise Turcotte