Le siège du maure de Louis Jolicœur

Ce Phonèmes, dont la mise en scène sonore est signée Marc Doucet et dont le visuel est d’Éric Proulx, amène le spectateur à contempler la profondeur des liens tissés entre un fils et son père. Empruntant tantôt à la confidence tantôt à l’épopée, le récit de Louis Jolicœur trace l’itinéraire inventé d’un homme dans une ville grandiose, Grenade, ville qu’il aurait appréciée s’il l’avait connue.
Ce spectacle produit par Rhizome fut présenté une première fois au Café littéraire de la Feria Internacional del Libro de Guadalajara en décembre 2003. Il faisait partie d’une série titrée 4 fonemas mexicanos + 1.

Crédits et partenaires

Auteur :
Louis Jolicoeur

Acteurs :
Marc Doucet

Conception sonore :
Marc Doucet

Conception vidéo :
​Éric Proulx

​La série Phonèmes

Treize opus de la série Phonèmes, s’inspirant de la tradition de la radiofiction, furent produits entre 2001 et 2006.

Un auteur, son texte, la place publique. Les spectacles de la série Phonèmes, tirant leur source de la grande tradition du récital littéraire, s’articulent autour de la présence de l’auteur sur scène. Il se tient debout, il assume sa création, la donne au public, mais sa voix n’est plus nue. D’autres voix, celles de comédiens, l’enveloppent, des images se déploient et c’est tout l’univers textuel de l’auteur qui se ramifie en de multiples façons de porter les émotions, l’imaginaire, la poésie : mise en scène sonore, performances électroacoustiques et installation vidéo.

Concrètement, Phonèmes est la rencontre scénique de la littérature récitée, du modelage sonore généré par l’électroacoustique et du court métrage. Se détachant du récital conventionnel, Phonèmes permet à un auteur de présenter lui-même son texte en misant sur le son et la vidéo de Rhizome pour l’appuyer. Les médiums technologiques – dont les interventions, découlant d’une lecture approfondie de l’œuvre, sont élaborées en studio – appuient le texte et créent une atmosphère propice à l’écoute.