Plus haut que les flammes

Pour la première fois depuis la création de ce spectacle, une version totalement « vivante » de Plus haut que les flammes sera présentée devant (un très petit) public et en ligne. Dans la salle de concert de l’École de musique Arquemuse, les mots de Louise Dupré résonneront profondément, en harmonie avec les sons riches et volumineux de l’ensemble Atopos et des voix eurythmiques du chœur.


L’ensemble Atopos (Hélène Desjardins, Marie-Julie Chagnon, Geneviève Savoie, Raphaël Guay, Jean-Michel Marois et Marie-Loup Cottinet) interprétera la pièce de Nicolas Jobin, composée spécifiquement pour ce texte de Louise Dupré.


Quant au chœur de voix virtuelles qui soutiennent habituellement celle de Louise, elles seront cette fois réelles. Seront donc présents Évelyne de la Chenelière, Amélie Prévost, Catrine Godin, Martine Audet et Normand Bissonnette.


Cette présence simultanée sur scène d’une poète, d’un chef d’ensemble, de six musiciens.ennes et de cinq lecteurs.trices est une première pour ce spectacle créé en 2016 et qui, depuis, a voyagé en Belgique, en France, en Espagne et au Maroc, ainsi que dans de nombreuses villes du Québec.
Le spectacle sera webdiffusé en direct sur lepointdevente.com du 17 juin au 3 juillet 2022.

Pour acheter votre billet:

— En présence

— En ligne



Plus haut que les flammes, c’est d’abord un très lumineux ouvrage de poésie que Louise Dupré a écrit après avoir visité les camps d’Auschwitz et de Birkenau, vestiges de la Shoah. La poète raconte que, toute l’année qui avait suivi, elle n’avait pu écrire. Elle savait qu’elle fallait qu’elle écrive sur cet événement meurtrier du 20e siècle sans quoi, elle n’écrirait plus jamais. Avec humilité, elle s’est mise à la tâche et le résultat fut ce récit poétique d’une femme racontant l’amour et l’horreur à son petit-fils.


Véritable bestseller poétique, le livre est paru aux Éditions du Noroît, à Montréal. Puis chez Bruno Doucey à Paris, avant d’être traduit en Espagnol et en Catalan. En 2019, la cinéaste Monique LeBlanc en fait un long métrage oscillant entre poésie sensible et documentaire.



Crédits


Texte et lecture
Louise Dupré


Chœur
Amélie Prévost
Catrine Godin
Evelyne de la Chenelière
Martine Audet
Normand Bissonnette

Musiciens.ennes
Geneviève Savoie
Marie-Julie Chagnon
Hélène Desjardins
Jean-Michel Marois
Raphael Guay
Marie-Loup Cottinet

Chef d’orchestre et compositeur
Nicolas Jobin

Vidéaste
Marco Dubé

Ingénieur de son, captation
Mathieu Grégoire

Directeur artistique
Simon Dumas

Direction de production
Éva Patenaude

Partenaires
Ensemble Atopos
Faculté de musique de l’Université Laval
e27
École de musique Arquemuse
​Conseil des arts du Canada