ESPACE DIFFUSEUR

1 ...
2 ...
3 ...

...

CONTACTEZ-NOUS

TÈl.: 418-525-0305
Courriel : info@productionsrhizome.org
...

CRÉER UN COMPTE

PERDU VOTRE MOT DE PASSE?


Une exploration à trois têtes
de l’auteure Isabelle Blouin-Gagné et des musiciens Cylia Themens et Rémy Vaillancourt, supervisée par l’artiste sonore Magali Babin

Une production de L’Exil à Rimouski

┌ En atelier les 29 et 30 novembre 2017  
┌ Sortie de résidence le 30 novembre 2017 à compter de 19 h 30 à la Salle Multi de la coopérative Méduse


Le collectif d'artistes composé d'Isabelle Blouin-Gagné, de Cylia Themens et de Rémy Vaillancourt entre en atelier pour deux journées dans le cadre de l'événement Écritures. Magali Babin les assite dans la création des installations sonores. 

La face cachée de la lune et autres clairs-obscurs s’amuse à éclipser les frontières : celles du théâtre, de la poésie et de la musique pour commencer, mais aussi celles entre instruments de musique et éléments de décor. La portée des mots est amplifiée par le jeu des musiciens dont l’outillage est composé autant d’instruments simples que d’objets du quotidien, qu’il suffisait d’aborder autrement pour voir apparaitre la musicalité.

Accompagné par l’artiste sonore Magali Babin, ce trio de créateurs explorera sous forme d’ateliers pratiques, durant cette courte résidence de deux jours, certaines pièces du spectacle pour développer davantage les possibilités du corps comme instruments de musique et instruments scéniques. Comment penser la mise en scène de façon sonore autant que visuelle? Comment chorégraphier les mouvements pour qu’ils fassent partie intégrante d’un plus large paysage sonore? Comment mettre en corps et en musique la poésie? Voilà quelques questionnements auxquels le spectacle-laboratoire devrait apporter des réponses.

Fable poétique créée dans l’urgence de ne pas sombrer dans le désarroi post-factuel, La face cachée de la lune et autres clairs-obscurs s’offre comme une jambette au cynisme. 

______________

 Isabelle Blouin-Gagné (Rimouski) 

La poésie intimiste et engagée d’Isabelle Blouin-Gagné résonne depuis plusieurs années sur la scène de la création parlée du Bas-Saint-Laurent. Elle a coécrit, avec Sara Dignard et Stéphanie Pelletier, le spectacle littéraire Je saurai à l’allure de tes glaces le temps qu’il fera demain, présenté au Théâtre du Bic (L’Exil, 2017). Elle a récemment représenté l’Est-du-Québec au Grand Slam, à Montréal, et fabriqué le plus beau bébé du monde. Boursière à deux reprises du CALQ, elle a complété un baccalauréat en Histoire à l’Université McGill et une maitrise en Media Studies à l’Université Concordia. Elle est aussi entrepreneure et communicatrice, et a fondé en 2012 une entreprise de services-conseils en communication marketing, Le Mot juste communication. 

 Cylia Themens (Rimouski) 

Adoptée par le Bas-Saint-Laurent depuis une dizaine d’années, Cylia Themens a complété un baccalauréat en développement social et analyse des problèmes sociaux à l’Université du Québec à Rimouski. Depuis 2010, elle travaille à démocratiser l’accès à la culture en territoire mitissien, au sein du Carrefour de la littérature, des arts et de la culture (CLAC), en plus d’enseigner les percussions et d’offrir des ateliers musicaux pour des clientèles particulières. Musicienne pluriinstrumentiste, elle fait partie de la formation rimouskoise Osmündazz et s’investit activement depuis 2009 dans le groupe de percussions afro-brésiliennes Kalafüba. Elle recourt depuis l’enfance à la musique comme moyen d’expression, le langage musical et sa transmission étant partie intégrante de sa démarche. La quête de la vibration, qu’elle soit instrumentale ou émotive, constitue la trame qui alimente son existence. 

© photo : Mathieu Gosselin 

 Rémy Vaillancourt (Rimouski) 

Vogue d’une plateforme d’expression à une autre pour y faire jaillir sa sensibilité, ses pensées et son humanité. Musicien et chanteur intuitif et autodidacte, il joue de la guimbarde, du didgeridoo, de l’harmonica et de la guitare. Slameur et improvisateur, il a performé au sein de la Ligue d’improvisation de Rimouski pendant quatre ans et est actif au sein de la Ligue de slam et poésie du Bas-Saint-Laurent. Il a présenté en 2013 Avec toujours plus d’amour je t’aime, la bête, son premier spectacle solo en tant qu’auteur-compositeur-interprète. Il est aussi naturopathe et massothérapeute.

 Magali Babin (Montréal) 

Compositrice, artiste sonore et commissaire d’événements en art audio, elle s’est produite en concert et en performance dans le cadre de festivals internationaux au Canada, aux États-Unis et en Europe : Suddendly Listen (2014), Vancouver New Music Festival (2013-2005), Mutek (2013-2004), Akousma (2013), High Zero (2008-2000), Time Based Arts UK (2009). Ses installations sonores ont été présentées, entre autres, au Musée d’art contemporain de Montréal (Triennale, 2011), au Mois Multi (Québec, 2012), à la galerie Louise et Reuben-Cohen de l'Université de Moncton (2012), à la Fabrique (Nantes, 2013) et à la Maison de la culture Maisonneuve (2015). En 2013, elle a reçu une bourse du Ministère de la Culture et de la communication de France pour une résidence de recherche à la Saline Royale (Franche-Comté). Magali Babin poursuit actuellement ses recherches dans le cadre d’un doctorat en Études et pratiques des arts à l’UQAM. Elle est boursière du Fonds de recherche Société et culture du Québec (FQRSC).

© photo : Alexis Bellavance

______________

Écritures, un événement produit et présenté par Rhizome, Transcultures et le CRILCQ.

En partenariat et avec le soutien de Avatarla Chambre Blanche, L’Exil, la Maison de la littérature de Québec, la Maison de la poésie de NantesLittérature québécoise mobile et Best Western – Centre-ville Québec.

Avec le soutien financier de l’Entente de développement culturel MCCQ – Ville de Québec, du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts du Canada, de la ville de Nantes, de l'Institut français, de Wallonie-Bruxelles International et du Ministère des Relations internationales et de la Francophonie.










HAUT