ESPACE DIFFUSEUR

1 ...
2 ...
3 ...

...

CONTACTEZ-NOUS

TÈl.: 418-525-0305
Courriel : info@productionsrhizome.org
...

CRÉER UN COMPTE

PERDU VOTRE MOT DE PASSE?

Dans l'architecture © photo : Chantal Neveu

Dans l’architecture,
Une écriture à quatre mains
de Chantal Neveu et Nicolas Tardy, dans une recherche spatiale et sonore avec l’artiste Mériol Lehmann

Produit par RHIZOME et la Maison de la poésie de Nantes
en partenariat avec Avatar

┌ En résidence du 20 au 30 novembre 2017 chez Avatar
┌ Sortie de résidence le 30 novembre 2017 au studio de création d'Avatar


DANS L’ARCHITECTURE est un projet d’écriture et de performances littéraires collaboratif entre Chantal Neveu et Nicolas Tardy, impulsé par Rhizome en partenariat avec la Maison de la poésie de Nantes. Écrit indistinctement à quatre mains, une première étape eut lieu en ligne (reliant Montréal et Marseille), avant d’être achevée en présence l’un de l’autre lors d’une résidence d'écriture à la Maison de la poésie de Nantes — suivie d'une première lecture à deux voix au Lieu Unique le 18 octobre 2017. Si les deux auteurs ont un intérêt commun pour les enjeux de la matérialité et du montage, cette expérience littéraire est l’occasion d'un croisement des sensibilités, des méthodes et des styles de chacun. À travers une poésie en vers brefs et elliptiques et une prose sculptée par une ponctuation originale, Dans l'architecture expose une mise en relation d’expériences spatiales, de prégnance de films ou de photographies et des études sur les défis contemporains de l'architecture. Dans cette immersion architectonique textuelle est agitée la question de comment habitons-nous le monde aujourd’hui. À Québec, Dans l'architecture explorera la lecture publique au sein d’un dispositif d’amplification audio disséminé dans l’espace de lecture. Cette sonorisation discrète, cette réalité à peine augmentée, travaillée pour la première fois lors d’une résidence dans le studio d’Avatar à Québec en compagnie de l’artiste sonore Mériol Lehmann, exploitée pour renforcer la dimension performative — vocale, corporelle, acoustique, placiale et architectonique — de la lecture.

______________

 Chantal Neveu (Montréal) 

Écrivaine et artiste interdisciplinaire vivant à Montréal, elle est l’auteure des livres de poésie La vie radieuse, Coït et Mentale (La Peuplade), Une spectaculaire influence (l'Hexagone) et èdres (É=É), et de nombreux projets littéraires interdisciplinaires — plastiques, architectoniques, scéniques ou médiatiques, seule ou en collaboration — au Québec, au Canada, en France, en Belgique, en Allemagne, en Islande et aux États-Unis.

Traduits en anglais par Angela Carr et Nathanaël, ses livres sont publiés par BookThug/Toronto. Depuis 2012, elle est membre du groupe de recherche et création Stratégies artistiques de spatialisation du savoir où elle poursuit son expérimentation basée sur le scriptage — une méthode de notation « en présence » et « sur place » — qui participe du passage de l’oralité à l’écrit à la faveur d’une recherche sur la composition mixte de la langue, une poésie littérale, nombreuse et polysémique.

Elle est régulièrement invitée à intervenir en milieux académiques — UQAM/Montréal, UBC/ Kelowna, TNSoW/Toronto, SAIC/Chicago et plus récemment à l’École d’art de l’Université Laval à Québec où elle a proposé d’examiner de plus près l’influence de l’écrit au sein des pratiques artistiques.

© photo : Marc-Olivier Bécotte | avec l’aimable permission de DHC/ART Fondation pour l’art contemporain

 Nicolas Tardy (France) 

Écrivain né en 1970 à Metz, Nicolas Tardy réside à Marseille depuis 1997. Après des études d'art et de multimédia, il se consacre uniquement à l'écriture poétique. Celle-ci combine, dans des proportions variables en fonction des textes, des bribes biographiques, des références à des œuvres visuelles (art, photo, cinéma, séries télés), des notes de réflexions et d'observations, des prélèvements issus de sources multiples. Le plus souvent en prose, la ponctuation — ou son absence — y tient une place prépondérante comme outil rythmique et élément de perturbation du sens. En découlent des publications sur différents supports – papiers ou numériques – et des lectures publiques. Il collabore parfois avec des artistes ou des musiciens sur des productions éditoriales ou des lectures-concerts.

© photo : Anne Loubet

 Mériol Lehmann (Québec) 

Né en Suisse, mais établi au Québec depuis de nombreuses années, Mériol Lehmann est artiste, enseignant et consultant en art et culture numérique. Sa pratique artistique touche notamment à la photographie, à l’art sonore et à l’art numérique, mais il a aussi beaucoup d’affinités avec la littérature, entre autres par le biais de plusieurs collaborations avec des poètes comme Annie Lafleur et Sylvain Campeau. Il s’intéresse fortement aux possibilités créatives offertes par le livre numérique et a d’ailleurs coproduit 40 000 ans et Nouveaux Médias, méthodes et pratiques chez Avatar, premières publications numériques éditées par un centre d’artistes autogéré au Québec. Son travail a été présenté dans de multiples centres d’artistes, festivals, et autres lieux de diffusion, tant au Canada qu’en Europe et au Japon, que ce soit sous forme d’expositions, d’installations ou de performances. Il a terminé récemment une maîtrise avec mémoire en arts visuels à l’Université Laval dont les recherches portaient sur l’esthétique systémique et le territoire, recherches qui ont abouti à la publication de Rangs, un livre numérique à propos du territoire rural québécois.

______________​

Écritures, un événement produit et présenté par Rhizome, Transcultures et le CRILCQ.

En partenariat et avec le soutien de Avatarla Chambre Blanche, L’Exil, la Maison de la littérature de Québec, la Maison de la poésie de NantesLittérature québécoise mobile et Best Western – Centre-ville Québec.

Avec le soutien financier de l’Entente de développement culturel MCCQ – Ville de Québec, du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts du Canada, de la ville de Nantes, de l'Institut français, de Wallonie-Bruxelles International et du Ministère des Relations internationales et de la Francophonie.










HAUT